Bien des choses nous empêchent d'être joyeux : les soucis, l'orgueil, l'égoïsme, etc.

- Philippiens 1.4-5 : dans chacune de mes supplications, faisant toujours des supplications pour vous tous, avec joie.

Paul est joyeux même dans ses prières. Quand il prie, il prie avec joie. En effet la joie de notre salut doit toujours être présente. On cherche toujours des joies ici-bas, mais elles sont éphémères. La véritable joie est en Jésus

- Philippiens 1.18 : Quoi donc ? - Toutefois, de toute manière, soit comme prétexte, soit en vérité, Christ est annoncé ; et en cela je me réjouis et aussi je me réjouirai.

Le monde est toujours dans l'espoir parce que la mort de Christ est toujours annoncée et c'est une grande joie que cette espérance soit toujours présente.

- Philippiens 1.19 : Car je sais que ceci me tournera à salut par vos supplications et par les secours de l'Esprit de Jésus-Christ.

Se réjouir même pour les joies à venir.

- Philippiens 1.25 : Et ayant cette confiance, je sais que je demeurerai et que je resterai avec vous tous pour l'avancement et la joie de votre foi.

Avoir la joie dans la foi : c'est de la foi en Jésus-Christ que vient la joie de notre salut.

- Philippiens 2.2 : rendez ma joie accomplie en ceci que vous ayez une même pensée, ayant un même amour, étant dans un même sentiment, pensant à une seule et même chose.

ne comptons pas sur le superflu. Apprenons à être heureux juste avec la foi. Le même amour, la même âme donnent la joie. La communion fraternelle et le même accord de pensée donnent aussi la joie.

- Philippiens 2.12-18 : Ainsi donc mes bien-aimés, de même que vous avez toujours obéi, non seulement comme en ma présence, mais beaucoup plus maintenant en mon absence, travaillez à votre propre salut avec crainte et tremblement : car c'est Dieu qui opère en vous et le vouloir et le faire, selon Son bon plaisir. Faites toutes choses sans murmures et sans raisonnements, afin que vous soyez sans reproches et purs, des enfants de Dieu irréprochables, au milieu d'une génération tortue et perverse, parmi laquelle vous reluisez comme des luminaires dans le monde présentant la parole de vie, pour ma gloire au jour de Christ, en témoignage que je n'ai pas couru en vain ni travaillé en vain. Mais si même je sers d'aspersion sur le sacrifice et le service de votre foi, j'en suis joyeux et je m'en réjouis avec vous tous. pareillement, vous aussi, soyez-en joyeux et réjouissez-vous-en avec moi.

Brillons comme des étoiles dans le monde. Remerçions Dieu dans l'épreuve car après l'épreuve, viennent les bénédictions. Soyons reconnaissants tout le temps. Notre attitude fait la différence face aux incrédules. Il y a plus de joie à se donner (don de soi) aux autres, plus de joie à donner qu'à recevoir.

-Philippiens 3.1 : Au reste, mes frères, réjouissez-vous dans le Seigneur :  vous écrire les mêmes choses n'est pas pénible pour moi, et c'est votre sûreté.

Ce qui faisait notre joie précédemment (avant de connaître Jésus) n'est pas nécessairement dans le Seigneur (la drogue, le vol, la débauche, la luxure, le mensonge, etc.) Si nous faisons ce qui est juste devant Dieu, Dieu sera toujours avec nous.

- Philippiens 4.1 : Ainsi donc, mes frères bien-aimés et ardemment désirés, ma joie et ma couronne, demeurez ainsi fermes dans le Seigneur, bien-aimés.

Ne nous laissons pas voler notre joie, restons fermes dans les enseignements de Dieu

- Philippiens 4.4 : Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur; encore une fois, je vous le dirai : Réjouissez-vous.

Insistance de Paul pour notre réjouissance. La Bible est notre pain quotidien. Cela n'a pas de prix de nous faire voler notre joie par autre chose qu'elle.

- Philippiens 4.10-18 : Or je me suis grandement réjoui dans le Seigneur de ce que maintenant enfin vous avez fait revivre votre pensée pour moi, quoique vous y ayez bien aussi pensé, mais l'occasion vous manquait; non que je parle ayant égard à des privations, car, moi, j'ai appris à être content en moi-même dans les circonstances où je me trouve. Je puis toutes choses en celui qui me fortifie. Néanmoins vous avez bien fait de prendre part à mon affliction. Or vous aussi, Philippiens, vous savez qu'au commencement de l'évangile, quand je quittai la Macédoine, aucune assemblée ne me communiqua rien, pour ce qui est de donner et de recevoir, excepté vous seuls; car même à Thessalonique, une fois et même deux fois, vous m'avez fait un envoi pour mes besoins; non que je recherche un don, mais je recherche du fruit qui abonde pour votre compte. Or j'ai amplement de tout, et je suis dans l'abondance; je suis comblé, ayant réçu d'Epaphrodite ce qui m'a été envoyé de votre part, un parfum de bonne odeur, un sacrifice acceptable, agréable à Dieu.

Etre reconnaissants en permanence !

- Matthieu 5.11-12 : Vous êtes bienheureux quand on vous injuriera, et qu'on vous persécutera, et qu'on dira, en mentant, toute espèce de mal contre vous, à cause de moi. réjouissez-vous et tressaillez de joie, car votre récompense est grande dans les cieux; car on a persécuté ainsi les prophètes qui ont été avant vous.

La joie dans la souffrance expérimentée, la joie dans la persécution pour le nom de Jésus. La persécution subie est une grâce devant Dieu.

- Actes 5.41 : Eux donc se retiraient de devant le sanhédrin en se réjouissant d'avoir été estimés dignes de souffrir des opprobes pour le nom.

Restons confiants et joyeux en toutes circonstances.

Les raisons de se réjiouir

- 1 Pierre 1-8 : Pierre, apôtre de Jésus Christ, à ceux de la dispersion, du Pont, de la Galatie, de l'Asie et de la Bithynie, qui séjournent parmi les nations, élus selon la réconnaissance de Dieu le Père, en sainteté de l'Esprit, pour l'obéissance et l'aspersion du sang de Jésus-Christ : Que la grâce et la paix vous soient multipliées ! Béni soit le Dieu et Père de notre seigneur Jésus-Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés pour une espérance vivante par la résurrection de Jésus Christ d'entre les morts, pour un héritage incorruptible, sans souillure, inflétrissable, conservé dans les cieux pour vous, qui êtes gardés par la puissance de Dieu par la foi, pour un salut qui est prêt à être révélé au dernier temps; en quoi vous vous réjouissez, tout en étant affligés maintenant pour un peu de temps par diverses tentations, si cela est nécessaire, afin que l'épreuve de votre foi, bien plus précieuse que celle de l'or qui périt et qui toutefois est éprouvé par le feu, soit trouvée tourner à louange, et à gloire, et à honneur, dans la révélation de Jésus Christ, lequel, quoique vous ne l'ayez pas vu, vous aimez; et croyant en lui, quoique maintenant vous ne le voyiez pas, vous vous réjouissez d'une joie ineffable et glorieuse.

Le salut en Dieu : c'est le but de la foi que le salut de nos âmes.

- Psaumes 51.9-12 : Cache ta face de mes péchés, et efface toutes mes iniquités. Crée-moi un coeur pur, ô Dieu ! et renouvelle au dedans de moi un esprit droit. Ne me renvoie pas de devant ta face, et ne m'ôte pas l'esprit de ta sainteté. rends-moi la joie de ton salut, et qu'un esprit de franche volonté me soutienne.

La joie d'être pardonné. Réfléchissons à la joie ressentie lorsqu'on est pardonné, d'autant plus que Dieu nous pardonne. Le fait même que Dieu nous pardonne doit nous rendre joyeux.

- Psaumes 16.11 : Tu me feras connaître le chemin de la vie; ta face est un rassasiement de joie, il y a des plaisirs à ta droite pour toujours.

La présence de Dieu dans nos vies, marcher dans le chemin de Dieu (sespréceptes, ses commandements, ses exemples, ...) nous apportent la joie

- Apocalypse 19.7 : Réjouissons-nous et tressaillons de joie, et donnons-lui gloire; car les noces de l'Agneau sont venues; et sa femme s'est préparée.

La joie dans les noces de Jésus avec son église (nous) qui est son épouse.

- Luc 15.7 : Je vous dis, qu'ainsi il y aura de la joie au ciel pour un seul pécheur qui se repent, plus que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentance.

Voir les autres changer à l'annonce de la Bonne Nouvelle, cela procure la joie.

- Luc 15.10 : Ainsi, je vous dis, il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent.

Dieu va nous chercher, nous trouver, s'abaisser pour nous. Un seul pécheur qui change de coeur devrait nous apporter de la joie.

- Poverbes 5.18 : Que ta source soit bénie, et réjouis-toi de la femme de ta jeunesse

Pour nos foyers heureux, alors que tant de couples se séparent, divorcent, soyons joyeux.

Réjouissons-nous également de la résurrection et posons-nous la question : Qu'est-ce qui fait notre joie réellement en Christ ?

Pratiquons également la réjouissance.

Le repas du Seigneur

Les projets que nous avons et la place que Dieu a dans nos projets.

- Jacques 4.13-16 : A vous maintenant, qui dites : Aujourd'hui ou demain nous irons dans telle ou telle ville, et nous y passerons une année, et nous trafiquerons et nous gagnerons, vous qui ne savez pas ce qui arrivera le jour de demain; car qu'est-ce que votre vie ? car elle n'est qu'une vapeur paraissant pour un peu de temps et puis disparaissant;) au lieu de dire :  Si le Seigneur le veut et si nous vivons, nous ferons aussi ceci ou cela. Mais maintenant, vous vous glorifiez dans vos vanteries. Toute jactance pareille est mauvaise.

Il est bon de s'ajuster dans moment de notre vie, à la décision divine. Par exemple David et son adultère. Dieu a repris l'enfant de l'adultère de David alors que David priait pour la vie de cet enfant. Ou bien Abraham à qui Dieu demande le sacrifice d'Isaac : Cela devait tordre son coeur de douleur mais il préféra obéir à Dieu et y mettre sa confiance.

Où est la place de Dieu dans nos projets ? Prenons un temps de réflexion à ce sujet.

-Matthieu 16.21-25 : Dès lors Jésus commença à montrer à ses disciples qu'il fallait qu'il allât à Jérusalem, et qu'il souffrît beaucoup de la part des anciens et des principaux sacrificateurs et des scribes, et qu'il fût mis à mort, et qu'il fût ressuscité le troisième jour. Et Pierre, le prenant à part, se mit à le reprendre, disant : Seigneur, Dieu t'en préserve, cela ne t'arrivera point ! Mais lui, se retournant, dit à Pierre : Va arrière de moi, Satan, tu m'es un scandale; car tes pensées ne sont pas aux choses de Dieu mais à celles des hommes. Alors Jésus dit à ses disciples: Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il se renonce soi-même, et qu'il prenne sa croix, et me suive : car quiconque voudra sauver sa vie la perdra; et quiconque perdra sa vie pour l'amour de moi, la trouvera.

On ne connaît pas les voies de Dieu. Suivons-nous Dieu même si Ses voies ne sont pas nos voies ?

Excellente semaine